Louis de Buade, comte de Frontenac et de Palluau, né en 1622 à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), décédé en 1698 à Québec.

Officier tumultueux et influent, gouverneur de la Nouvelle-France de 1672 à 1682, puis de 1689 jusqu’à sa mort en 1698.

Issu d’une vieille famille de la noblesse d’épée du sud du Périgord, dont le berceau familial se situe à Cahuzac (Lot-et-Garonne).

Extrait du « Siège de Québec par William Phips (1690) » dans le répertoire du patrimoine culturel du Québec », où Frontenac prononce sa phrase célèbre :

« … À la mi-août, William Phips entre dans le fleuve Saint-Laurent avec 34 navires partis de Boston ayant à leur bord plus de 2 000 hommes. Le 16 octobre, il mouille devant Québec et envoie un émissaire à Frontenac lui demandant de lui rendre la ville. C’est alors que le gouverneur rétorque : « Je n’ai point de réponse à faire à votre général que par la bouche de mes canons ». Le siège de Québec débute le 18 octobre… ».
[Ndlr : les Anglais abandonnèrent le siège le 24 octobre, après de lourdes pertes].

Données biographiques :
Biographie complète (dictionnaire biographique du Canada).
Un tour de France canadien (Saint-Germain-en-Laye, Résidence royale).