Joseph-François Lafitau, né en 1681 à Bordeaux (Gironde), mort en 1746 à Bordeaux.

Prêtre jésuite, arrivé en Nouvelle-France en 1712 où il fut missionnaire des Iroquois du Sault-Saint-Louis (en face de Montréal) jusqu’en 1717. Il découvrit en 1716 le ginseng d’Amérique du nord, utilisé par les Iroquois comme plante médicinale pour combattre et guérir la fièvre. Il fut un observateur minutieux des mœurs des Iroquois et montra sa capacité, en les comparant à celles des peuples de l’antiquité (Grecs, Hébreux…), à établir une méthode déductive pour retrouver le passé.

Joseph-François Lafitau est ainsi connu pour son ouvrage d’ethnographie « Mœurs des sauvages américains comparées aux mœurs des premiers temps », publié en 1724, qui lui vaut d’être considéré comme un précurseur de l’ethnologie moderne.

Données biographiques :
Biographie complète (dictionnaire biographique du Canada).