Population : 135 000 personnes
Population francophone : 4,37% soit 5900 personnes.
Lieu de naissance des francophones : 70% en Nouvelle-Ecosse ; 27% reste du Canada ; 3% hors Canada

Histoire

En 1713, le traité d’Utrecht donne à la France juridiction sur l’Île-Saint-Jean où elle établit une colonisation permanente. La chute de Louisbourg en 1758 entraîne la perte de l’île et la déportation en France de 3000 Acadiens. Devenue britannique, l’île devient massivement anglophone et la communauté acadienne qui était venue s’y réfugier subsiste tant bien que mal. En 1893 la fondation de l’association des instituteurs acadiens de l’île encourage l’enseignement du français. En 1990 la communauté obtient la gestion scolaire avec la création de la Commission scolaire de langue française qui gère six écoles.

Profil des Francophones de l’île-du-Prince-Edouard

Les Acadiens se concentrent principalement dans le comté de Prince, plus précisément dans la région Evangéline notamment à Wellington, Abram-Village et Mont-Carmel où ils travaillent comme fonctionnaires ou ouvriers.

A savoir :

  • La Société de Saint Thomas d’Aquin  est le principal représentant de la communauté francophone. www.sta.org
  • La communauté francophone dispose de trois médias (journaux, radios, télévision) et gère plusieurs évènements culturels dont le Festival Acadien. www.exhibitions-festivals.org
  • Les francophones peuvent accéder à des études supérieures en français au Collège Acadie île-du-Prince-Edouard.
  • Ils bénéficient également du réseau des services de santé en français et du Centre de santé communautaire  Evangéline. www.teleco.org

Ecouter le témoignage de Paul GALLAND :

Paul GALLAND – Ile du Prince Edouard