Catherine Paulo, née en 1645 à La Rochelle (Charente Maritime), décédée en 1721 à Montréal.

C’est le personnage surprise du dictionnaire ! Elle était une Fille du Roy de 1663, mariée le 26 novembre 1663 à Montréal à Etienne Campeau, un maçon de Brive-la-Gaillarde (Corrèze). Ils eurent quinze enfants, dont treize se marièrent, et de cette union typique de la Nouvelle-France descendent aujourd’hui tous les Campeau (ou Campau, Campot) d’Amérique du nord.

C’est en particulier de cette union qu’est née la célèbre famille Campau de Détroit (Michigan), dont le fondateur est Jacques Campau, dit Limousin, fils de Catherine Paulo et d’Etienne Campeau. 

Catherine Paulo symbolise à merveille, même si ce n’est pas la seule, le peuplement de la colonie naissante de la Nouvelle-France. Ce n’est pas tout. Elle a aujourd’hui une lointaine descendante américaine encore célèbre, ex-candidate à la présidence des Etats-Unis : Hillary Rodham Clinton…

Voir les détails dans l’article AQAF Détroit, une affaire de famille française.

Données biographiques :
Société d’histoire des Filles du Roy.
Site généalogique Geneanet.