Bernard-Anselme d’Abbadie, baron de Saint-Castin, né en 1689 à Pentagouet (aujourd’hui Castine, Maine), décédé en 1720 dans le Béarn (Pyrénées-Atlantiques).

Officier acadien, commandant en Acadie, corsaire, fils métis de Jean-Vincent d’Abbadie de Saint-Castin et de l’Abénaquise Marie-Mathilde, fille du chef Madokawando.

En 1704, face à la menace anglaise, en l’absence de Jean-Vincent d’Abbadie de Saint-Castin, l’un de ses plus précieux officiers, le gouverneur de l’Acadie fit appel au fils de Jean-Vincent, Bernard-Anselme, pour reprendre en main leurs alliés abénaquis. Le jeune Saint-Castin n’avait que 15 ans mais semblait avoir les qualités requises pour rallier sa tribu des Pentagouets. Son apport fut déterminant, lors des deux sièges de Port-Royal, en juin et août 1707, à la tête de ses guerriers abénaquis, dans la victoire française contre les attaques des troupes de la Nouvelle-Angleterre placées sous les ordres du colonel John March.

Le jeune baron de Saint-Castin fut aussi un authentique corsaire, pressé de harceler les Anglais sur les mers, et avec beaucoup de succès. Et il n’était pas le seul… Dans la seule année 1709, les corsaires de l’Acadie coulèrent 35 bateaux et firent 470 prisonniers…

Voir les détails dans l’article AQAF Corsaires sauveurs de l’Acadie.

Données biographiques :
Biographie complète (dictionnaire biographique du Canada).
Association De l’Ossau à Katahdin.