S’il est un endroit aux Etats- Unis où l’on aime faire la fête, c’est bien la Louisiane ! Là-bas, au cœur des bayous, du Mardi Gras à la célébration de l’alligator , tout est prétexte à foires, défilés, festivals…

Lorsque je me plonge dans mes souvenirs de « French Teacher » employé par le Codofil dans les années 70/80, il me revient en mémoire cette question cruciale que l’on se posait chaque fin de semaine : dans quelle ville allons-nous « grouiller » au volant de nos « chars » pour assister à l’un des nombreux festivals qui ponctuent le calendrier des célébrations Louisianaises ?

L’écrevisse à l’honneur à Beaux Bridge
En effet, dans le triangle du Sud de la Louisiane qui constitue l’Acadie, pas moins d’une trentaine de festivals s’offrent aux visiteurs tout au long de l’année.
Des festivals dont les thèmes sont toujours liés à la cuisine locale, à la production agricole locale, à la faune locale, à l’art de vivre à la louisianaise. Et toujours accompagnés par les musiques Cajun , Zydéco ou Swamp : le Festival du boudin à Broussard, du poisson armé à Baldwin, de la chevrette (la crevette) à Rayne, du canard à Gueydan, de la grenouille ( ou ouaouaron) à Rayne, de la boucherie à St Martinville, de la cane à sucre à New Ibéria, du coton à Ville Platte, du riz à Crowley, de la patate douce à Opelousas, etc….

Et s’il est un festival qui symbolise à lui seul l’esprit festif de ces célébrations, c’est bien celui de l’écrevisse à Beaux Bridge ( Pont Breaux) . L’écrevisse , l’animal emblématique des bayous. La légende dit que ce petit crustacé est né de l’acclimatation du homard Canadien qui a accompagné les Acadiens lors du Grand Dérangement de 1755 …

Zachary Richard le clame dans son rock Cajun endiablé « Crawfish » :
« J’aime les écrevisses, personne le sait
Même les vieux cajuns , y croyent qui connait
Quand les vieux étaient déportés de l’Acadie
ça dit les bons homards les ont suivi.. »

L’écrevisse qui abonde dans les marais, les cours d’eau et même les fossés : je me rappelle un jour avoir été contraint de stopper mon char du côté de Golden Meadows pour laisser passer une procession d’écrevisses qui traversait la chaussée devant moi…
Le festival de l’écrevisse à Breaux Bridge se déroule sur 3 jours au mois de mai , dans un park où repose l’ancien pont qui enjambait le bayou Teche jusque dans les années 50 et qui a donné son nom à la localité : 3 jours de concerts, parades, courses d’écrevisses et dégustation de la bébette sous différentes formes : bouillies avec des patates et des épis de maïs, ou à l’étouffée avec des haricots rouges…le tout arrosé d’une petite « fraîche ( bière) bien glacée.

J’ai la nostalgie de ces moments de fête, de rassemblement populaire fortement ancrés dans l’identité Louisianaise, où se mélangent, comme un Gumbo épicé, les odeurs de cuisine créole et les envolées des violons et des accordéons dans la moiteur subtropicale de la Louisiane….

un lien pour connaître les dates des festivals :
www.flfa.fr/acadiani.htm

Daniel Marchais janvier 2017

Mots-clés

 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Commenter