Selon le dernier rapport* de l’Observatoire de la langue française pour l’Organisation Internationale de la Francophonie, le français est avec 274 millions de locuteurs, la 5ème langue la plus parlée au monde après le mandarin, l’anglais, l’espagnol et l’arabe ou l’hindi selon les estimations. 212 millions de personnes en font un usage quotidien puisqu’elle est  la langue du foyer ou de l’école, la langue officielle, la langue sociale ou la langue culturelle. Le français rassemble des peuples de tous les continents et de toutes les cultures mais sa composante principale se trouve en Afrique à 55% où elle est en développement en raison de la croissance démographique.

Nouveau visage de la Nouvelle-Ecosse

Nouveau visage de la Nouvelle-Ecosse

Le français est la 3ème langue des affaires après l’anglais et le chinois dans le monde, la 2ème langue des affaires après l’anglais en Europe. Il est  la 4ème langue utilisée par les internautes et la 3ème dans les blogs.

Festival acadien à Caraquet (Nouveau-Brunswick)

Festival acadien à Caraquet (Nouveau-Brunswick)

Chaque année, le 20 mars célèbre la Journée Internationale de la langue française et des milliers de manifestations rassemblent les francophones dans les 77  Etats  et gouvernements membres ou observateurs de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Et puisque le français est une langue jeune, un nouvel espace de rassemblement dont la première édition avait eu lieu à Québec en 2012 sera organisé à Liège en juillet 2015. On  attend 1500  jeunes participants au Forum mondial de la langue française sur le thème de « la francophonie créative ».

Comme chaque année AQAF a donné rendez-vous à ses adhérents et sympathisants pour fêter la francophonie. Deux rendez-vous ont eu lieu les 16 et 18 mars en Gironde. Le premier sous forme d’une conférence intitulée : « Francophonie canadienne : le Québec …et puis les autres ». Le second  a permis aux Bordelais de rencontrer le franco-américain Paul Nevski   (photo en page de garde) copropriétaire de Laura Plantation qui leur a fait découvrir la Louisiane créole et ses liens avec Bordeaux. Il leur a aussi présenté le la  Fayette bien-aimé des Américains pour son engagement anti-esclavagiste confirmé.

* publié aux éditions Nathan

 

Claude Ader-Martin

Mots-clés

 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Commenter