C’est un montage autour d’un texte de l’auteur caraïbéen  Kamau Brathwaite  que la compagnie villeneuvoise  AWA présentera à Montréal lors du prochain Festival International de la Littérature  qui se tiendra du 12 au 20 septembre. L’histoire évoque la tragédie des boat people poussés par la misère à fuir leur pays sur des embarcations de fortune. Entre espoir et drame comme le résume un émigré afghan repêché au large de Sangatte :  » je naviguais vers mon espoir. Je m’imaginais déjà arrivé. J’avais avancé jusqu’à la mer sombre. J’avais de l’eau jusqu’aux genoux et je disais des poèmes ».

« Et ce n’était pas qu’on allait quelque part » est tiré du poème DreamHaïti  extrait de Dreamstories.  La compagnie est à l’origine de la première édition de ce texte en français par les éditions Mémoire d’encrier à Montréal sous le titre RevHaïti dans la traduction de Christine Pagnoulle, professeure à l’Université de Liège.  La mise en scène est signée par Frédérique Liebaut, originaire de Casseneuil, qui a fait ses débuts au cinéma où elle a réalisé des documentaires et travaillé comme responsable de post-synchronisation avec les réalisateurs Claude Miller, Alain Resnais et Julian Schabel entre autres. Au théâtre, elle a été l’assistante de Matthias Langhorff avant de se lancer seule dans la mise en scène avec « Léon Gontran DAMAS a franchi la ligne ». C’est dans son enfance en lot et Garonne, terre d’asile pour des familles venus d’Extrême – Orient et du Maghreb que Frédérique a puisé son expérience de l’autre et l’a sublimé dans un  travail artistique marqué par les collages et des montages. Terre d’inspiration, le Villenevois est devenu terre d’ancrage pour la compagnie qui développe également des ateliers en direction de la jeunesse.

AFFICHE  Et ce n'était pas qu'on allait quelque part

 

En 2007, elle s’associe avec la comédienne  Mylène Wagram, créatrice de la Compagnie AWA qui a produit en 1999 le spectacle Maryan-lapo-Pistach au théâtre Fort de France et Cyparis à l’Atrium en 2002. Mylène Wagram qui a travaillé au cinéma, à la télévision et au théâtre avec Lucien Jean-Baptiste, Jacques Doniol-Valcroze et Denis Marleau entre autres partagera la scène avec Katia ScartonKim dîplômée du Conservatoire d’Art dramatique de Lausanne qui a joué sous la direction des grands noms du théâtre que sont Dominique Pitoiset et André Steiger.

 » Et ce n’était pas qu’on allait quelque part »   sera créé le 17  septembre à 19h à la Cinquième Salle Place des Arts  à Montréal. Dans le cadre d’un partenariat entre le FIL et la Mairie de Montréal, la Générale qui aura lieu la veille, sera dédiée à un public composé de jeunes d’origine haïtienne. Le spectacle voyagera ensuite vers Port au Prince (22 et 23 septembre), le département français de la Martinique début octobre, traversera l’Atlantique pour se poser à Paris avant d’être présenté à Villeneuve sur Lot les 3 et 4 novembre 2014.

 

Claude Ader-Martin

Mots-clés

 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Commenter