Ils sont une petite vingtaine de comédiens et metteurs en scène amateurs à composer la troupe du Théâtre de Zélie, accueillie depuis sa création au début des années 2000 par la salle du Chaudron à Mérignac. Amateurs certes, mais portés d’entrée par des textes forts du répertoire international.

Le printemps et le mois de la francophonie les voit revenir sur scène avec deux pièces du répertoire québécois. Le Banc de Marie Laberge, pièce créée en 1983, inspirée par l’observation des faits et gestes des passants fréquentant le parc situé face au  domicile de l’auteur : rencontres de personnages d’âges et de condition sociale différents qui expriment  leurs rêves, leurs colères ou leurs regrets depuis le banc sur lequel ils se sont posés un moment.

Théâtre Zelie

Ce sera ensuite Albertine en cinq temps que Michel Tremblay a écrit dans la continuité des  » Belles sœurs » sa pièce fondatrice. Il exploite ici encore le thème de la condition féminine des Québécoises à travers le portrait d’Albertine. Dans l’atmosphère d’un crépuscule d’été,  l’auteur place  une femme face à elle -même aux différents âges de sa vie.  Clin d’œil des Albertine françaises à leurs sœurs québécoises,  la pièce  est donnée en ce moment même au Théâtre du Nouveau Monde à Montréal !

Claude Ader-Martin

« Le Banc » sera joué les 28 et 29 mars à 20h30 et le 30 mars à 15h30.                     « Albertine en cinq temps » sera joué les 4 et 5 avril à 20h30 et le 6 avril à 15h30.                   Les représentations ont lieu au Chaudron à la MJC centre ville à Mérignac.           Réservations : 05 56 55 04 61 ou theatredezelie@free.fr

Mots-clés

 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Commenter