La musique des cajuns et des créoles de Louisiane mêle allégrement blues, country, swing, jazz, en y ajoutant parfois quelques rythmes irlandais. Indisciplinée, battant les normes en brèche, elle est à l’image de ceux qui lui ont donné vie  au gré des concerts improvisés et des « Fais Dodo », bals populaires du samedi soir dans les bayous.

Daniel Marchais l’a découverte au début des années 80 alors que French teacher dans la petite ville d’Oberlin en Louisiane il s’est trouvé un jour invité à passer le week-end par le directeur de son école, un monsieur plutôt sérieux qui faisait sa classe en complet veston. Une surprise de taille l’attendait lorsqu’il fut accueilli par un individu pied nus  et fort décontracté qui se mit en tête de lui faire partager son goût pour la musique locale. De retour en France, nostalgique des nombreux festivals louisianais où la musique était reine, Daniel organise des journées musicales où il rencontre ceux qui vont  créer avec lui  en 2003 le groupe connu aujourd’hui sous le nom des Maringouins qui fait référence à la chanson enfantine  « Les Maringouins ont tout mangé ma belle ».

Depuis, l’orchestre qui compte actuellement  un accordéoniste, un guitariste, une violoniste, un chanteur  et un bassiste   revisite le vaste répertoire des musiques françaises de Louisiane dans le style zydeco. Issus de milieux musicaux différents qui vont du jazz à la musique gasconne, les interprètes  ont su faire prendre la sauce, piquante comme il se doit.

Pour citer le folkloriste Barry Ancelet, expert de la musique cadienne, connu sous le nom de plume de Jean Arceneaux à propos de cette musique que l’on entend assez rarement dans l’hexagone  » Depuis le début du XXème siècle, la musique des Cajuns, Français, Créoles de Louisiane a mâchonné le blues et le bluegrass, la country et le rock, le swing et le jazz, le charleston et le twist , avalant le bon et recrachant le reste. Elle  suit rarement les normes et continue à être ce que les musiciens indisciplinés jouent en fin de semaine. C’est pour cela que les Cajuns disent que leur musique est une musique mêlée » .

Les Maringouins sont attendus avec impatience à l’Ecomusée de la vigne et du vin de Gradignan le 8 novembre à 21h. Ce n’est pas si souvent que l’on peut espérer avoir trop chaud au mois de novembre !

Mots-clés

 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Commenter