A l’heure où se préparent les vacances d’été, il n’est pas inintéressant de signaler l’existence d’un guide produit par le réseau RDEE TNL, organisme francophone de développement économique et communautaire de  la province de Terre-Neuve- et- Labrador.

Cette structure  créée il y a une dizaine d’années  mène des actions en direction de la jeunesse, de la formation, du développement rural et du tourisme. Le guide qui cible à l’origine une population touristique venant du Québec   a une double version  français/anglais.  Ce territoire  de 405.000 km²   comprend  la partie continentale du Labrador et l’île de Terre- Neuve connue des Vikings depuis l’an 1000 et officiellement découverte par John Cabot en 1497. Des marins basques y ont fondé un port baleinier en 1550. L’île a été occupée par les Français à la moitié du 17ème siècle avant de devenir anglaise au 18ème siècle.  La province compte aujourd’hui un demi million d’habitants dont 0,6% de francophones.

Le guide recense les attraits naturels de la province notamment en matière de faune et de flore. On peut y observer les baleines dans des paysages de fjords.  L’île de Terre-Neuve possède deux sites classés au patrimoine de l’UNESCO, le parc national du Gros Morne et le lieu historique national de l’Anse aux Meadows qui témoigne de la présence viking sur ce territoire au XIème siècle. Les visiteurs français découvriront avec émotion les traces du passage des marins basques,  bretons et charentais le long du Frenchshore dans la partie la plus septentrionale de l’île.  On cultive le souvenir de la présence française au 18ème siècle à Port au Choix ( déformation du basque Portuxoa) ainsi qu’à Conche. Ce petit village d’une centaine d’habitants abrite un musée minuscule où l’on découvre l’histoire de la pêche française à la morue ainsi qu’une tapisserie  longue de 72 metres imaginée par le peinte franco-canadien Jean-Claude Roy et réalisée par des brodeuses locales. Dans le style de la tapisserie de la Reine Mathilde, elle fait se rencontrer en images la petite et la grande histoire de la province.

Pour mieux connaître l’histoire de  Terre-Neuve et Labrador, une visite au musée The Rooms s’impose. Dans cette batisse de verre qui domine le port de Saint John’s, une collection permanente  présentée de manière interactive au moyen de nombreux témoignages visuels et sonores permet de découvrir l’évolution de cette partie du Canada et des peuples qui la composent. Le musée scientifique Johnson Geo Center très récemment construit qui s’enfonce dans les profondeurs d’une colline vieille de 400 millions d’années présente des expos permanente sur l’histoire de la terre et des expos temporaires assorties d’une filmographie en 3D.

Construit au fond d’un fjord, le port de Saint John’s est dominé par Signal Hill, ancien poste d’observation depuis1704. D’ici des messages ont été envoyés  vers la ville et en mer, d’abord au moyen de drapeaux et de coups de canon, puis par radio. C’est ici que Marconi a capté en décembre 1901 le premier message radio transatlantique émis depuis la Cornouailles.

Le guide produit par RDEE englobe un supplément  sur les petits territoires français de Saint-Pierre et Miquelon. Merci à nos amis terreneuviens-et-labradoriens de participer ainsi au développement touristique de notre pays !

Pour une découverte en sons et images de la province, voir :

http://www.tou.tv/la-petite-seduction/S08E13

http://cabouge.tv5monde.com/canada/french-shore/

La photo qui s’affiche en page d’accueil est signée Jim Gruchy

Mots-clés

 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Commenter