2012 est une « année mémoire » dans l’histoire de la Louisiane, elle célèbre ses 200 ans d’appartenance officielle comme 18e Etat des Etats-Unis doté d’une majorité linguistique    francophone et d’une législature bilingue en 1812.

2012 : une année de relance du CODOFIL -Conseil du Développement du Français en Louisiane (créé en 1968) qui a vu ses statuts modifiés en 2011 et connaît depuis lors, une forte mobilisation politique des législateurs de Bâton Rouge et d’une population de jeunes francophones très impliqués pour faire revivre leur patrimoine culturel.  Malgré une réduction drastique de 40% de son  budget de fonctionnement  2013 dans un contexte de crise économique et dans cette région habituée à ne pas « lâcher la patate »,  la dynamique de relance du CODOFIL vient cette fois du groupe des FrancoJeunes, de jeunes professionnels franco-louisianais déterminés à faire du français un levier à valeur ajoutée de l’économie culturelle et touristique, avec  l’appui des réseaux sociaux. L’opération de collecte de fonds de 1$ pour « 100 000 Cadiens, créoles et amis du français en Louisiane » est un succès et  une occasion de faire la fête selon la tradition cadienne avec les anciens et la cuisine « cochon ».

Spot Codofil par le groupe des FrancoJeunes
Interview de Joseph Dunn, directeur du CODOFIL

Dernières nouvelles du CODOFIL

2012 : 1ère visite en France et en Belgique de Jay Dardenne, lieutenant-gouverneur de Louisiane accompagné d’une importante délégation de 50 acteurs culturels, économiques mais aussi politiques dont le Sénateur Eric Lafleur et le jeune Représentant de Louisiane : Stephen Ortego ainsi que de nombreuses personnalités du Codofil, du State Department of Education, Louisiana Public Broadcasting … Ils ont été reçu au Ministère des Affaires Etrangères , le 17 octobre,  par la Ministre déléguée, en charge de la Francophonie, Mme Yamina Benguigui afin de signer de nouveaux accords de coopération pour les prochaines années.

Ces accords de coopération prévoient notamment :
– un programme de formation initiale de professeurs louisianais francophones en partenariat avec des universités françaises,
– la création d’un label qualité des écoles d’immersion et l’extension du modèle d’immersion au lycée avec le développement de filières professionnelles répondant aux spécificités de l’économie locale,
– la certification de compétences linguistiques des élèves avec un diplôme français.

Ce renforcement de la coopération éducative et linguistique constitue une étape importante de la coopération engagée avec la Louisiane depuis quarante ans.

Signature des accords franco-louisianais au Ministère des Affaires Etrangères

 

Du 16 au 23 octobre, la délégation s’est déplacée non seulement à Paris mais également en région Rhône Alpes, Bretagne et Normandie. Au programme :  des rencontres avec des élus locaux et nationaux, des visites culturelles , des échanges éducatifs et scolaires avec le rectorat de l’Académie de Rennes mais aussi des partenariats culturels innovants : Articulteurs (pays de Redon) et Nunu Arts & Culture Collective (Louisiane) en vue  de la 3e édition de la Semaine française à Arnaudville en avril 2013.

La délégation comprenait également un important volet économique avec le Comité des 100 (groupe d’hommes d’affaires et responsables universitaires influents)  avec des rendez vous d’affaires à la CCI de Paris, des séminaires économiques et des échanges d’expériences de sociétés françaises implantées en Louisiane,  ou éducatifs avec des représentants universitaires et scolaires dans le domaine du tourisme, de la gastronomie et de l’hôtellerie ou encore des professionnels de l’industrie numérique, secteur en plein développement. Destination Louisiane : tourisme et culture

Retrouver le programme dans la Gazette du Consulat de France à la Nouvelle Orléans.

Mots-clés

 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Commenter