Située en Aquitaine, http://www.tourisme-aquitaine.fr/fr/dans le département de la Dordogne, la grotte de Lascaux  a été découverte par hasard durant la deuxième guerre mondiale par quatre adolescents. Le mystérieux souterrain censé les mener aux ruines du château de Montignac se révèle être une grotte http://www.lascaux.culture.fr/#/fr/00.xml composée d’une succession de plusieurs salles ornées de fresques de l’art périétal préhistorique. Ici sont peintes et gravées des représentations d’animaux, chevaux, cerfs, aurochs et bisons, des dessins géométriques énigmatiques qui accompagnent les figures animales ainsi qu’une représentation humaine. Ouverte au public en 1948, la grotte connait une telle affluence que ses peintures se dégradent, rendant obligatoire sa fermeture au public en 1963. Vingt ans plus tard, ouvre Lascaux 2, une reproduction grandeur nature d’une partie de la grotte qui permet chaque année à 250.000 personnes d’admirer le travail d’hommes vivant il y a près de 20.000 ans. A l’aube du 21ème siècle, c’est le concept d’un fac similé nomade qui permet désormais à ceux qui ne peuvent venir en Dordogne admirer cette révélation archéologique majeure. Lascaux, Exposition internationale qui démarre son voyage depuis Cap Sciences à Bordeaux http://www.cap-sciences.net/est un fac similé se composant de cinq reproductions grandeur nature dont les plus impressionnantes sont celle des Bisons adossés et la célèbre représentation de l’homme chargé par un bison lors d’une scène de chasse.Les visiteurs pourront également voyager dans toute la grotte grâce à une projection en relief 3D et admirer les artistes de Lascaux dans leur travail de peinture et de gravure. l’exposition, sera au Centre des Sciences de Montréal http://www.centredessciencesdemontreal.com/à partir du 14 avril 2014 pour une durée de cinq mois.

Mots-clés

 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Commenter