Pour joindre Angus Lefort à la radio CKJM de Chéticamp : ckjm@auracom.com

 

A 4500 km de Bordeaux à vol d’oiseau, se trouve Chéticamp, communauté de 3000 âmes dont les deux tiers ont le français comme langue maternelle.

Situé au bord du golfe du Saint-Laurent à l’ouest de l’île du Cap Breton en Nouvelle-Ecosse, le lieu est déjà signalé par Jacques Cartier comme étant un endroit propice à la pêche et les vieux textes font mention de la présence de pêcheurs bretons et basques dans cette partie du Canada dès le XVème siècle. Au milieu du XVIIIème siècle, des entrepreneurs de pêche venus de Jersey s’y installent avant de fonder un poste permanent en 1780. Peu de temps après, deux familles acadiennes ayant survécu au Grand Dérangement de 1755, celles de Pierre Bois et de Joseph Richard s’installent dans ce coin de Nouvelle Ecosse que le gouvernement britannique a bien voulu leur laisser. S’en suivra une colonisation qui permettra à 26 familles acadiennes de trouver ici un lieu où s’établir définitivement,constituant ainsi le point de départ d’un peuplement durable. Au fil du temps, elles seront rejointes par des populations d’origine irlandaise et écossaise.
Face aux difficultés rencontrées par les Francophones pour assurer la pérenisation de l’utilisation de leur langue dans une province officiellement anglophone, les Francophones de Chéticamp ont participé via une entreprise coopérative à la création en 1992 d’une radio en langue française.
CKJM 106.1 FM http://www.ckjm.ca/francais/home/index.cfm?id=15 qui fait la promotion de la culture et de l’économie régionale diffuse 24h par jour et 7 jour par semaine des programmes en français relayés dans d’autres communautés de langue française de Nouvelle Ecosse et des îles de la Madeleine (Québec). Des représentants d’Aquitaine Québec & Amérique du nord Francophone s’y sont rendus afin d’y rencontrer leur référente pour la Nouvelle-Ecosse, Barbara Leblanc et de remercier Angus Lefort et Daniel Aucoin pour leur aide dans l’enregistrement de témoignages de Francophones réalisées durant l’hiver dernier.

Bien belle occasion de goûter au savoureux crabe des neiges, énorme araignée de mer vivant dans les eaux froides de Terre Neuve et du golfe du Saint-Laurent, de visiter le centre de la Mi-carême qui célébre une tradition remontant à l’histoire commune avec la France http://www.micareme.ca

Occasion également de découvrir  l’artisanat local du tapis hooké développé au XIX ème siècle par les familles acadiennes et pour AQAF de renouveler ces objectifs face aux Francophones de Nouvelle-Ecosse.

Moment de rencontre et de convivialité ce séjour a permis à la porte parole d’AQAF de répondre aux questions de Daniel Aucoin sur les objectifs poursuivis par l’association. (Pour écouter l’interview)

 

interview Claude Ader

 

 

Mots-clés

 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Commenter