La présence francophone en Colombie Britannique remonte à deux siècles. A la suite des explorateurs Mackenzie et Fraser, les premiers voyageurs qui s’installent le long de la rivière  Fraser au milieu du 19 ème siècle font le commerce de la fourrure. Le développement de l’industrie forestière dans la région favorise l’implantation au début du 20 ème siècle d’une communauté d’ouvriers francophones venant du Québec et de l’Ontario. 
Au premier contingent composé de 110 familles arrivé en septembre 1909 succède rapidement une deuxième vague d’ouvriers francophones catholiques embauchés par la Fraser River Lumber company qui favorise la construction d’une école et d’une église. 
Le village prend en 1913 le nom de Maillardville et sera la plus grande communauté francophone à l’ouest des Rocheuses à l’aube de la seconde guerre mondiale www.ameriquefrancaise.org/fr/article-635/Maillardville. 
Aujourd’hui,  si les Francophones ne représentent plus que 2,3% de la population locale, leur héritage reste vivace essentiellement sous l’impulsion de la Société Francophone de Maillardville qui oeuvre pour le maintien de la langue et de la culture canadienne française.

Mots-clés

 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Commenter