La galerie bordelaise Eponyme propose du 29 septembre au 5 novembre 2011 une exposition monographique de l’artiste québécois Pascal Grandmaison. Le titre Light my fiction révèle le propos d’une oeuvre complexe et stratifiée. Découverte.

Avec Light My Fiction, Pascal Grandmaison travaille l’installation, la vidéo et la photographie avec une minutie presque chirurgicale. Il élabore un univers artistique où s’entremêlent un langage visuel épuré issu de la veine conceptuelle et un regard distancé et précis sur un environnement contemporain. A travers l’oeil mécanisé de son objectif, Pascal Grandmaison procède à l’analyse d’un monde dont il s’attache à rendre visible la part d’invisibilité. L’illusion narrative contenue dans ses pièces s’estompe au profit d’une genèse du médium photographique et d’une mise à l’épreuve du regard que la sublimation de la lumière et la distorsion temporelle rendent palpables pour l’oeil et l’esprit.

Pour en savoir plus :

Mots-clés

 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Commenter